Paroisse Sainte Marie de Doulon

27 août : Une Église qui appelle

Accueil du site > Notre paroisse > Une Église qui appelle

« Parmi les disciples, le Seigneur en désigna encore, soixante-douze, et il les envoya deux par deux, en avant de lui, en toute ville et localité où lui-même allait se rendre. Il leur dit : « La moisson est abondante, mais les ouvriers sont peu nombreux. Priez donc le maître de la moisson d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. Allez ! Voici que je vous envoie… » (Évangile du 3 juillet). La démarche du synode que nous avons vécue se doit de continuer maintenant : nous avons sûrement plus conscience que nous avons tous une ‘vocation’, un appel à vivre très concrètement dans notre vie de tous les jours : par une manière de vivre en famille, dans notre quartier, à travers des engagements au travail, dans des associations, dans la cité, à travers aussi des engagements dans la communauté d’Église.

Rappelons-nous ce que Christophe, membre de l’Équipe d’Animation de la Paroisse (EAP) nous disait fin mars à Saint-Médard : « Je profite de ce moment où bien des personnes ont manifesté leur souhait pour une Église Vivante, jeune, d’ambition Chrétienne. Aujourd’hui, je veux vous faire part d’un appel aux dons, un don très exceptionnel et très spécial à la Foi ; bien sûr pour et sur notre paroisse. Qui dit paroisse, dit mouvements, dit services qui sont composés de plusieurs acteurs. Acteurs qui pour la majorité sont Bénévoles Volontaires. Vous, nous, en nous, chrétiens, demeure l’Esprit saint… Esprit saint reçu le jour de notre baptême. Tous, chrétiens, nous sommes une pierre importante dans l’Église. Aujourd’hui, pour demain l’Église a besoin de vous, de nous…  » (bulletin d’avril)

Alors, c’est le moment d’y réfléchir cet été. Car, comme toutes les associations, notamment depuis la période du Covid notre paroisse manque de bénévoles.

Et cela devient critique : Christophe nous a cité certains lieux-clés :

Au pôle solidarité, nous avons besoin de gens pour accompagner des personnes qui, seules, sont perdues dans des démarches (migrants entre autres) ou sont isolées. Cela ne peut se faire qu’à plusieurs, car c’est lourd.

L’équipe d’accompagnement des familles en deuil va s’épuiser. Il y a une formation pour cela. Et c’est toujours à plusieurs. Jeunes retraités : osez !

En direction des jeunes et des enfants, il y a besoin de renforcer des équipes comme Graine d’Évangile, la préparation aux baptêmes, la responsabilité d’équipes comme l’ACE, la JOC et autres mouvements de jeunes. Il y aura besoin bientôt d’enrichir l’équipe de catéchistes et d’Éveil à la foi.

Et les équipes de sacristains doivent se renouveler, notamment pour l’église Notre-Dame-de-Toutes-Aides.

C’est une joie de servir ses frères et sœurs : nous recevons d’eux autant que nous donnons.

MERCI !


Suivre la vie du site  RSS 2.0 | | Nous contacter | Rédaction | Intranet | SPIP